Les Actualités du Web

News Web, Web 2.0, Informatique, Nouvelles Technologies, et bien d'autre

Zoom sur le téléchargement gratuit et légal de Beezik

logoBeezik fait peu à peu son chemin dans le domaine de la musique en ligne. Bien sûr il est encore loin de Deezer qui a ouvert la voie et cumule 6.5 millions de visiteurs uniques et 11 millions de membres. Mais avec 600 000 utilisateurs, un million de visiteurs uniques et 2,5 millions de titres, trois mois à peine après son lancement opérationnel la progression de Beezik est remarquable.

Dès son lancement Beezik s’est orienté vers le téléchargement légal et gratuit, dont plus de 70% sans DRM (digital rights management). Son modèle économique repose sur l’affichage d’une vidéo publicitaire à chaque titre téléchargé.

Pour utiliser le service l’internaute doit s’inscrire sur le site, il peut dès lors sélectionner un titre et écouter un extrait de celui-ci. Si il souhaite aller plus loin et le télécharger il choisit une publicité à visionner parmi quatre. Cette dernière démarre, l’utilisateur a un délai de 6 secondes après la fin de la publicité pour cliquer sur le bouton qui lance le téléchargement. Les artistes sont ainsi rémunérés par les revenus tirés de la séance pub.

Le catalogue de Beezik vient de s’élargir par la signature de nouveaux accords avec les maisons de disque qui se montrent de plus en plus séduites par le modèle. Les derniers labels à avoir rejoint Beezik sont Scorpio, et l’agrégateur de labels indépendants Idol qui produit Wax Tailor, Alex Gopher, Fisherspooner, Etienne de Crecy, Vincent Delerm, Rokia Traore …

1 Comment

Add a Comment
  1. Je connaissais ce site, il est vraiment bien.

    Cela ne m’étonne pas qu’il ait une progression si rapide. Le téléchargement gratuit, c’est l’avenir !!

    Et au passage, vive Readzik 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Actualités du Web © 2009